Maladie

Keren Esther,

Les huit derniers mois, mon frère S. qui est un Chalia’h à Hill … a dû subir des examens très approfondis pour les douleurs, la faiblesse, les ver tiges qu’il éprouve dans diverses parts de son corps (ainsi que de nombreux autres symptômes).

Hier, en fonction des derniers examens, une équipe de neurologues a fi ni par diagnostiquer les premiers symptômes de la sclérose en plaques… On lui a expliqué que le stress est un facteur important et contribue au déclin rapide entraîné par cette terrible maladie, que D.ieu nous en préserve. Cependant, il devra encore subir d’autres examens intensifs avec des supers spécialistes à Boston et New York pour affiner le diagnostic.

Pour l’instant, il préfère ne le révéler à personne, pas même à mes parents et je vous demande de garder également le secret.

Actuellement, le plus grand facteur de stress est le fardeau financier qu’il supporte pour l’entretien du Beth Habad et de sa famille (six enfants, que D.ieu les bénisse, dont son fils Mendel qui souffre de plusieurs handicaps légers qui nécessitent des soins très coûteux).

Actuellement, je tente de ramasser assez d’argent pour couvrir son budget pour les trois prochains mois, afin de réduire autant que possible son stress, avec l’espoir que cela l’aidera à combattre sa maladie. Je vous remercie du fonds de mon cœur pour l’aide que vous lui avez envoyé !

Si vous pouvez continuer à l’aider de quelque manière que ce soit, ce serait grandement apprécié. Le budget de bas e de S . . . pour un mois est de 18.480 USD dollars.

Je vous remercie du fonds de mon cœur.

A notre estimé Keren Esther,

Rav Eli m’a transmis votre très généreuse contribution et somme de Tsedaka. Je veux vous remercier pour votre gentillesse et surtout, pour votre générosité et votre sensibilité à l’égard de la famille de mon regretté frère Lévi de mémoire bénie (qui est décédé la semaine dernière en laissant une femme et quatre enfants en bas âge) ainsi qu’envers mes frères et sœurs. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est une période très difficile pour nous et c’est comme un souffle d’air frais de constater qu’un autre comprend et participe.

Mon regrette frère Lévi avait beaucoup de qualités, l’une d’entre elles, c’est qu’il était toujours positif, heureux; il regardait le côté lumineux. Alors que le monde nous semble maintenant si sombre, vous nous aidez à voir le bien qui existe dans le monde autour de nous.

Encore une fois merci pour votre générosité et la leçon que vous avez donnée à notre famille.

Cher Keren Esther….

Je n’ai pas de mots… Je ne comprends pas… Qu’ai-je fait pour mériter tant de bienfaits et d’aide de ta part? Tu es incroyable! Je n’arrive pas à écrire, c’est trop extraordinaire pour moi….

Cher Keren Esther,

Merci infiniment pour votre support continuel et votre aide qui nous permet de continuer alors que la vie nous réserve des hauts et des bas.  Merci ! Il est extraordinaire de constater toute cette aide: j’ignore comment ce serait sans elle ! Encore une fois un grand merci pour tout mais surtout pour le fait que vous rendez visite à Mendel. La plupart des gens ont oublié et ont continué dans leurs vies. Cependant vous restez en contact et vous lui venez en aide régulièrement ! Ceci sig nifi e énormément pour nous et c’est vraiment très spécial. Nous vous souhaitons beaucoup de succès et bon voyage.

Bonjour Keren Esther !

Un très grand merci pour toute ton aide ! Tu es incroyable ! Actuellement, je suis vraiment débordé alors que je tente de reprendre le contrôle de ma vie: tout est en désordre: la maison, les avocats etc. Je dois prendre de nombreuses décisions par moi-même. Mais cela me prend beaucoup de forces. Parfois il est si difficile d’arriver au bout de la journée alors que toute ma vie a été si bouleversée !

Keren Esther,

Je suis désolé de ne pas avoir répondu plus tôt, je n’avais pas l’occasion de lire mes e-mails. Ton amitié m’est très précieuse. Le fait que tu as été présent durant les pires moments de ma vie a représenté un tel réconfor t! Il est très
dur de continuer comme avant. Il m’est très difficile d’écrire plus longuement en ce moment. J’espère que nous resterons en contact.